Comment bien protéger son chien en été ?

Dernière mise à jour : 3 oct.


Prenez soin de votre chien cet été


Les vacances approchent et vous avez bien l’intention de profiter de cette période pour partager de beaux moments de détente et de complicité avec votre compagnon à quatre pattes pour son plus grand bonheur.

Toutefois, afin que l’été rime avec santé, sécurité et plaisirs partagés, il convient de prendre quelques précautions pour protéger et prendre soin de votre compagnon.

Voici quelques conseils d’initiée…


educatrice canin comportementaliste dinan

LA CHALEUR


L’ennemi numéro 1 de l’été pour votre chien est la chaleur. Vous l’avez attendue toute l’année et vous avez bien l’intention d’en profiter. C’est votre choix et votre responsabilité, mais ne l’imposez pas à votre chien. En effet, Le chien ayant plus de mal à réguler sa température corporelle que l’homme, il est préférable de lui éviter toute exposition au soleil. Les chiens en effet ne transpirent pas, ils halètent pour faire baisser leur température. Même si votre chien ne semble pas gêné par le soleil, offrez-lui de l’ombre le plus possible durant la promenade et veillez à ne pas lui faire subir d’exposition prolongée, surtout pendant les heures les plus chaudes de la journée. Vérifiez également qu’il a toujours un abri à l’ombre lorsqu’il est en extérieur.


Les coups de soleil


Tout comme nous, nos chiens peuvent être victimes de coups de soleil : même si les poils les protègent, ils peuvent, eux aussi être brulés par le soleil et être victimes du cancer de la peau dû à ces brulures. Les chiens les plus sensibles aux coups de soleil sont les chiens à peau claire et/ou à poils courts. En cas de coup de soleil ou de coup de chaud, consultez votre vétérinaire au plus vite.


Les balades sur le sable chaud ou le bitume


L’été, les surfaces comme le sable ou le goudron peuvent vite monter à des températures dépassant les 35 degrés et peuvent causer des brûlures sur les coussinets du chien. L'idéal est donc de le faire marcher dans l'herbe autant que possible.


Tondre son chien l’été : Une fausse bonne idée


On pense assez naturellement que tondre son chien l’été va permettre qu’il ait moins chaud. Malheureusement c’est le contraire, lui enlever sa fourrure, c’est le mettre en danger. En effet, il régule sa température en haletant et en « transpirant » par les coussinets et son poil lui sert de protection aussi bien en hiver qu’en été : Le poil est comme « un pull » en hiver et la « climatisation » en été. Lui couper les poils revient donc à lui enlever son système de climatisation.


A éviter absolument : Laisser son chien dans la voiture, même 5 minutes


Dans une voiture au soleil, quelques minutes suffisent pour que les températures à l’intérieur du véhicule grimpent jusqu’à 50, 60 voire 70 degrés. A de telles températures, le chien se déshydrate très vite, il halète, s’étouffe et cela peut aller jusqu’au décès. Le mieux est donc de laisser son animal au frais à la maison et si vous n’avez pas le choix ouvrez les vitres en surveillant votre véhicule.

Et si vous êtes témoin d’une telle situation dans un véhicule stationné au soleil, prévenez immédiatement les secours afin qu’ils puissent intervenir à l’intérieur du véhicule


educatrice canin comportementaliste dinard

LES ANIMAUX VENIMEUX


Les serpents


Le seul serpent vraiment dangereux est la vipère : Sa morsure est douloureuse et provoque un gonflement de la partie atteinte, le plus souvent au niveau du museau ou des pattes. Chez les plus petits chiens, elle peut même suffire à causer des symptômes graves. En cas de morsure supposée ou avérée, contactez un vétérinaire afin qu'il administre à l'animal un antipoison.


Les guêpes, frelons, abeilles …


En règle générale, une seule piqûre de guêpe, abeille, bourdon ou frelon n'est pas dangereuse pour un chien quel que soit son gabarit, même si elle peut être assez douloureuse sur le moment. En l'absence de complication, il faut simplement retirer le dard éventuellement enfoncé dans la peau (surtout pour les abeilles et les frelons), désinfecter la plaie et attendre la guérison.


Toutefois, les choses peuvent se compliquer si l’animal :

  • est piqué à de nombreuses reprises, car la quantité de poison injectée est plus importante

  • est piqué au niveau de la gorge ou à l'intérieur de la gueule, car le gonflement de ces zones peut empêcher la respiration et donc provoquer un étouffement

  • est allergique au venin de ces insectes, car une détresse respiratoire peut alors brusquement survenir

Dans chacun de ces cas, il est urgent de contacter votre vétérinaire.


Les crapauds


Ils peuvent constituer un véritable danger pour les chiens.

En effet, les sortes de verrues qui recouvrent leur peau libèrent un poison violent lorsqu'ils se sentent menacés. Ce poison ne traverse pas la peau et n'est donc pas dangereux en cas de simple contact cutané ; en revanche, si le chien lèche, mord voire avale un crapaud, les toxines se répandent dans son appareil digestif puis le reste de son organisme, ce qui cause un empoisonnement potentiellement mortel.


Si vous surprenez votre chien en train de lécher ou mordre un crapaud, rincez lui abondamment la gueule et contactez votre vétérinaire sans tarder.


educatrice canin comportementaliste saint malo

LES PARASITES


En été, les parasites sont particulièrement nombreux : puces, tiques, poux, aoûtats, vers en tout genre...

Dans la mesure où les parasites peuvent être présents un peu partout, y compris dans le jardin, il est impossible d'en prémunir totalement son chien.


Toutefois quelques mesures simples permettent de réduire les risques d'infestation :

  • Traiter votre chien contre les parasites

  • Utiliser des répulsifs anti-moustiques : les moustiques peuvent transmettre des vers par le biais de leurs piqûres

  • Ne pas laisser son animal manger des charognes, renifler des déjections d'autres animaux ou boire de l'eau stagnante, car ces éléments peuvent être contaminés par des vers parasites et causer des maladies (notamment la toxoplasmose et la leptospirose)

  • Brosser et inspecter son pelage après chaque promenade ou sortie, afin de repérer rapidement toute éventuelle infestation par des parasites externes et être en mesure de réagir sans tarder

Ces mesures sont valables toute l'année mais prennent encore plus d'importance l’été, puisque le risque d'infestation est accru durant cette période.


educatrice canin comportementaliste dinan

LA BAIGNADE


Se baigner avec son chien est un grand plaisir de l’été. Il convient toutefois d'être prudent, car la baignade n’est pas toujours sans risque :


La noyade


Même si nos compagnons savent intuitivement nager, tous ne sont pas forcément à l'aise dans l'eau. Au demeurant, même un très bon chien nageur n'est pas à l'abri de se retrouver piégé par le courant, de faire un malaise ou même simplement de ne pas parvenir à sortir de l'eau (par exemple s'il tombe dans une piscine dépourvue d'échelle).

L’ingestion d’eau de mer, d’eau stagnante ou de chlore des piscines


Attention à l’eau de mer si vous vous baignez avec lui… Elle peut contenir jusqu’à 30 à 40g de sel par litre d’eau. Toute ingestion va augmenter le taux de sodium dans le sang de l’animal et provoquer ce que l’on appelle une hyper natrémie (trop de sodium dans le sang). Ce taux de sel trop élevé va être éliminé par l’organisme en urinant de plus en plus mais en utilisant l’eau contenue dans les cellules de l’organisme. Il y a donc un risque de déshydratation potentielle. Il sera donc important de bien faire boire votre chien (de l’eau douce bien sûr) afin de le réhydrater.


Le chlore des piscines peut, lui aussi être nocif en cas d’ingestion.


Les eaux stagnantes sont susceptibles de contenir des parasites et/ou des bactéries pathogènes. C'est le cas notamment des cyanobactéries, qui prolifèrent en été dans les mares, lacs et étangs, et qui peuvent causer de très graves intoxications.


Si votre chien salive plus qu’à l’habitude, et est atteint de vomissements, diarrhées, conduisez-le sans tarder chez le vétérinaire.


Vérifiez les plages autorisées


La majorité des plages sont interdites à nos amis les chiens durant l’été. Cependant il existe généralement des plages qui leur sont réservées où ils auront le plaisir de se défouler avec des congénères pour leur plus grand bonheur. Voir la liste des plages françaises autorisées aux chiens ici : https://www.plages.tv/chiens/liste-france


educatrice canin comportementaliste dinard

LES CORPS ETRANGERS


Le risque des épillets


L'été est la saison des épillets, ces petits épis végétaux qui peuvent s'accrocher à la peau ou au pelage du chien. Ils peuvent percer la peau ou se glisser dans les orifices naturels de l'animal (oreilles, nez...) et y provoquer des douleurs, plaies, saignements, inflammations et écoulements purulents.

Plus on tarde à les déloger, plus ils sont susceptibles de causer des dégâts, et plus la probabilité augmente de devoir recourir à une intervention chirurgicale pour s'en débarrasser et réparer les blessures qu'ils ont causées.


Pour éviter cela, il est vivement conseillé de brosser et d'examiner le pelage de son animal après chaque promenade ou sortie pour repérer d'éventuels épillets qui se seraient pris dans ses poils, et les en retirer le cas échéant.


Toutefois, s'il y en a un qui est enfoncé dans la peau ou coincé dans une narine, un œil ou une oreille, il ne faut surtout pas tirer dessus, au risque de faire très mal à l'animal et/ou de causer encore plus de dégâts. Il conviendra donc de contacter votre vétérinaire.


educatrice canin comportementaliste dinan

NUMEROS ET TROUSSE D’URGENCE


Que vous partiez ou non en vacances, il est prudent de vous assurer de disposer du numéro d'urgence d'un vétérinaire situé à proximité et qui reste disponible pendant l'été. En cas de problème urgent, cela vous fera gagner un temps précieux.

Comme tout le reste de l'année, il est important également d'emporter une trousse de secours pour votre chien.


Prenez bien soin de votre toutou et surtout, profitez de bons moments partagés en gardant en tête ces quelques conseils !


97 vues