top of page

Les mécanismes d’apprentissage du chien


La stimulation intellectuelle de nos chiens est un des facteurs essentiels de leur bien-être, au même titre que la dépense physique, les relations sociales…

Vous voulez apprendre des tours à votre chien ? Stimuler ses neurones…

Mais comment procéder ? Comment votre chien apprend-il ?


Puis-je développer l'intelligence de mon chien ?

(Si vous n'avez pas lu l'article précédent sur "l'intelligence canine" c'est par ici : https://www.valeriegallois-comportementaliste.fr/post/l-intelligence-canine ).

Ce nouvel article est la suite du précédent ;)



adoption chien valerie gallois

Qu’est ce que l’apprentissage


L’apprentissage est un processus d’acquisition de compétences non instinctives. En complément de l’instinct et de l’intuition, l’apprentissage contribue à une plus grande adaptation de l’animal à son milieu. Il augmente les compétences individuelles sur la base du principe du plaisir individuel. (Doré F.Y.)


Ces apprentissages sont classés en deux grandes catégories :

  • les apprentissages non associatifs (habituation, imprégnation, imitation…)

  • les apprentissages associatifs : les conditionnements (classique, opérant, observationnel)




LES APPRENTISSAGES NON ASSOCIATIFS



L'imprégnation

L’imprégnation est un processus d’apprentissage précoce qui ne concerne qu’une courte période de la vie du chien. Cet apprentissage se déroule durant la période d’imprégnation (phase de développement du chiot se situant entre la 3ème et la 12ème semaine de sa vie).

Les informations acquises et les apprentissages faits durant cette période sont puissants et de longue durée, voire indélébiles. C’est la raison pour laquelle on parle d’”empreinte”. C’est donc une chance ou un risque pour nos chiens, d’autant que cette imprégnation est le fruit d’une période de leur vie pendant laquelle nous n’avons en général que peu de liens avec eux (le chiot reste avec sa mère et sa fratrie au moins jusqu’à 8 semaines). C’est grâce à cette période que le chiot peut s’imprégner à l’être humain et le considérer comme une espèce amie.


L’habituation

Les apprentissages sociaux

Le jeu


comportementaliste canin dinan

LES APPRENTISSAGES ASSOCIATIFS


Ils sont aussi appelés conditionnements. On parle d’apprentissages associatifs lorsqu’un stimulus conditionne l'apparition d’un comportement par l’animal.


Il existe trois grands types de conditionnement :

  • le conditionnement classique

  • le conditionnement opérant

  • le conditionnement observationnel


Le conditionnement classique (ou conditionnement Pavlovien)

Il a été mis en évidence par Ivan Pavlov au début du 20ème siècle.

Il s’agit d’une association automatisée entre un événement psychobiologique involontaire (physiologique, affectif, cognitif) et un stimulus externe.


Par exemple, votre chien va associer :

  • Une douleur et la personne qui le soigne et lui fait mal

  • Une émotion et un endroit : l’approche de la forêt l’excite…

  • Une salivation et une odeur alimentaire ou un rituel associé


Le conditionnement classique a pour objectif de préparer l’organisme à réagir de façon plus rapide, plus automatique, plus adaptative à l’environnement.

Les émotions, pensées, activités vont apparaître automatiquement en présence du stimulus extérieur conditionné.


Le conditionnement classique touche à toutes les activités non contrôlables, et notamment les réactions émotionnelles, ce qui est particulièrement intéressant dans l’éducation de nos chiens et notamment dans les cas de rééducation comportementale. En effet, ce conditionnement est le seul permettant de modifier les états émotionnels des chiens.

Ce travail nécessite une parfaite compréhension des émotions de votre chien et une mise en œuvre de ce conditionnement dans un timing parfait par rapport au stimulus.

L’intervention d’un comportementaliste animalier est vivement recommandé dans ces cas particuliers de rééducation comportementale.


Le conditionnement opérant (ou instrumental)

Le conditionnement observationnel


Conditionnement et éducation

A noter que les conditionnements sont de formidables outils d’éducation mais ils peuvent également être à l’origine de problèmes comportementaux.

En effet, il peut arriver que le maître, par méconnaissance de ce concept de conditionnement, renforce le comportement indésirable en ayant une attitude mettant en œuvre, à son insu, ce conditionnement.





Les secrets d'un apprentissage efficace


Quelles méthodes privilégier ?


L’éducation canine repose sur l’activation de l’ensemble de ces types d’apprentissage.

Dans l’éducation en général et dans celle de nos animaux aujourd’hui, le débat porte souvent sur les méthodes d’éducation à utiliser avec nos compagnons : on oppose souvent éducation positive et éducation traditionnelle (comprendre coercitive)...


Pour ma part, j’utiliserais plutôt les termes : méthodes coercitives (basées sur la réprimande et les sensations désagréables pour les chiens) et méthodes coopératives (basées sur les récompenses et les sensations agréables).


L’observation des effets de l’ensemble de ces méthodes, corroborée par de nombreuses études, mettent en avant l’efficacité des méthodes coopératives et la nocivité des méthodes coercitives.

Il a été mis en évidence que l’utilisation des méthodes coercitives affecte la santé physique et mentale des chiens, augmente les problèmes de comportement et le stress alors qu’à l’inverse, l’utilisation de méthodes coopératives entraîne une diminution des problèmes de comportement, une diminution du stress et une augmentation de l’attention des chiens, de leur obéissance et de leur efficacité au travail.


"Ma méthode d'éducation est basée sur la compréhension et le respect du chien. L'utilisation de méthodes coopératives a déjà aidé de nombreux chiens et leurs maitres !" Découvrir ici


Les conditions d’un apprentissage efficace ?


Pour être efficace à court ou moyen terme, l’apprentissage doit avant tout respecter votre chien en tant qu’individu doté d’émotions, de sensations, d’intelligence…


Ainsi, l’apprentissage le plus efficace

  • repose sur du renforcement positif (récompense) : méthodes coopératives

  • est ludique et repose au maximum sur le jeu et la bonne humeur

  • repose sur le principe “gagnant-gagnant” : Le chien et son éducateur sont tous les deux gagnants.


Il est à noter également que l'utilisation de méthodes coopératives a un effet positif sur la qualité de la relation que nous établissons dans la durée avec nos chers compagnons à quatre pattes. Et c’est précisément la qualité de cette relation qui renforce l’efficacité des méthodes coopératives. Le cercle vertueux de l’éducation est ainsi enclenché...




Cet article vous a plu ? Partagez-le !









45 vues

Comentários


bottom of page